jeudi 25 mai 2017

5 BONNES RAISONS D'ECOUTER LE NOUVEAU WHILE SHE SLEEPS

C'est indéniable, il se passe quelque chose de l'autre côté de la manche. Le métal à forte résonance mélodique a le vent en poupe depuis l'avènement des Bring Me The Horizon et de leur pénultième production Sempiternal, suivi du très pop That's The Spirit. Et ce n'est pas pour me déplaire. Pour rester dans l'esprit, les While She Sleeps nous livraient, il y a peu, leur troisième album You Are We, véritable réservoir d'hymnes pour les auditeurs qui aiment sucrer un peu leur café. Voici cinq bonnes raisons d'écouter le nouveau disque du quintette originaire de Sheffield...

1. Parce que rarement métal et mélodie n'ont fait si bon ménage.

La réussite d'un plat tient souvent à quelques épices ajoutées minutieusement à la cuisson. Et, n'en déplaise aux puristes du genre, le métalcore d'origine des While She Sleeps s'accommode bien d'un peu de groove et de mélodie. Le résultat nous rappelle, encore une fois, le That's The Spirit des Bring Me The Horizon. Et si les deux combos sont souvent comparés l'un à l'autre, hormis quelques affinités techniques ça et là, cela ne saute pas forcément aux oreilles. En revanche, il existe un certain écho dans l'évolution artistique des deux formations qui, sans changements drastiques, ont progressivement opté pour un son plus pop et plus mélodique.



2. Parce qu'il est validé par Oli Sykes de Bring Me The Horizon !

Oli apparaît d'ailleurs sur le titre (et dans le clip) « Silent Speaks » pour y pousser quelques screams, ce qui donne encore plus de cachet à ce morceau déjà très percutant. Sa présence est cohérente, le leader des BMTH n'est pas juste venu inscrire son nom sur la pochette du disque. Si quelques différents ont opposé les deux formations par le passé, celles-ci se sont retrouvées après la disparition de Tom Searle du groupe Architects. Un évènement tragique qui entraînera une salutaire prise de conscience chez les deux frontmans suivi d'une réconciliation. Aujourd'hui, la rancune disparue, Oli ne tarit pas d'éloges sur le quintette britannique.



3. Parce que « You Are We » est efficace mais ne cède pas à la simplicité.

Si j'ai suivi la carrière des While She Sleeps avec l'oreille de l'observateur plus que celle du fan, je peux tout de même affirmer que cette nouvelle mouture est la plus « singlelisable » (pardonnez le barbarisme) de la discographie du groupe. Le potentiel mélodique de titres comme « Hurricane », « Silent Speaks », « Empire Of Silence » ou encore « You Are We », le morceau titre, est assez époustouflant. Mais l'une des grandes forces de ce disque c'est surtout la nuance, le détail. Au diable le schéma couplet-refrain-repeat, la formation brise les codes et multiplie les émotions, les textures. Chaque morceau est une succession cohérente de tableaux, de paysages, le tout dépeint avec un constant souci d'intensité. Et les singles du groupe n'échappent pas à la règle. A l'heure où beaucoup sacrifient l'inspiration au profit de l’efficacité, la combo de Sheffield prouve que l'équilibre est possible.



4. Parce que les While She Sleeps se débrouillent comme des grands maintenant.

Une campagne de financement pour mener l'album à terme, une scission avec leur label d'alors, la construction d'un studio pour leurs propres enregistrements... les While She Sleeps ont décidé de faire cavalier seul et d'ôter les roulettes de leur vélo pour la sortie de You Are We. Une liberté retrouvée qui se ressent à l'écoute. L'album de la maturité ? Je n'aime pas cette formule mais oui, définitivement.

5. Parce que le Royaume-Uni a besoin de While She Sleeps !

En quelques années, le Royaume-Uni a vu beaucoup de ses plus talentueuses formations rock - métal - métalcore raccrocher le micro (dont certaines que j’appréciais énormément). Le cataclysme Lostprophets, la retraite des Funeral For A Friend, Kids In Glass Houses, The Blackout, la relative évanescence médiatique des Bullet For My Valentine et autres You Me At Six... Le territoire a besoin de nouveaux héros dans le registre et a trouvé en While She Sleeps un hallebardier de choix. En atteste d'ailleurs les chiffres de vente plus que satisfaisants de You Are We.

Concluons. Je vous prédis une jolie place pour You Are We et While She Sleeps sur les prochains tops de fin d'année de tous vos webzines rock favoris. Parmi les disques annoncés dans le registre avant le 31 décembre à venir, je n'en distingue aucun capable d'aller lui subtiliser la couronne. Pour le moment en tout cas. Car quelque chose me dit que leurs amis de Bring Me The Horizon pourraient être tentés de dévoiler leurs nouveaux travaux d'ici quelques semaines. Un dossier à suivre de près...



Texte : Kevin (kevin@allglorious.com)
Visuels : While She Sleeps

Rejoignez Allglorious.com sur Facebook :

Aucun commentaire: