mardi 19 août 2014

TIFFANY ALVORD, FRAÎCHEUR ET INDÉPENDANCE

Facebook

Connue et reconnue pour ses nombreux covers postés sur Youtube, la jeune Tiffany Alvord s'émancipe peu à peu de ce registre pour se consacrer à ses compositions originales. Attendu de pied ferme par ses fans, déjà nombreux, le nouvel opus Legacy livre quatorze chansons originales qui séduisent par leur fraîcheur, leur maturité et leur surprenante efficacité. Ou comment la pop coule encore des jours heureux dans l'ombre de l'impitoyable industrie musicale...

D'entrée, je vous indique les titres qui sont, à mon sens, les plus forts de l'objet. « Legacy » avec son beat cosmique et ses synthés qui font penser à un titre de dirty south. A quand le remix hip hop du morceau Tiffany ? « I Knew You Were The One », premier single de l'opus. Une chanson très radiophonique, très légère, très jeune - presque candide - mais quel morceau ! « Magic » installe une ambiance presque ésotérique, qui émane probablement de la boucle piano qui ouvre et referme la piste, couplée à la nappe électronique et vrombissante du morceau, pour un résultat très impressionnant. Katy Perry aurait presque pu donner de la voix sur cet excellent titre.



Citons aussi « Tightrope », chanson folk pop qui entame l'écoute. « The Other Half Of Me », un titre très dansant, très mutin, à l'image de la jeune femme. « I Wish » et son accent presque funky navigue entre le disco et la pop sophistiquée d'une Kylie Minogue. « Hate To Tell You » et sa boucle d'intro intéressante qui aurait tout de même mérité une petite explosion ou un passage à l'électrique. « Pour A Little Heaven » marque la première accalmie de l'écoute. Même si le timbre de Tiffany est encore limité, le track fait mouche. Malheureusement, « Legacy », comme beaucoup de disques, se trouve coupé en deux, les titres de la seconde moitié retenant beaucoup moins mon attention.



En effet, j'ai beaucoup moins d'affection pour les titres suivants : le trop light « A Little Love », le convenu « Aftereffect » et « Over For Good ». La Youtubers me semble moins à l'aise sur les morceaux et ballades les plus académiques de l'opus. Cependant, les arrangements subtiles du disque et les différents chœurs et harmonies qui enveloppent chaque refrain et chaque titre rendent le tout très écoutable. Si 4 ou 5 titres de la galette ne m'emballent pas plus que ça, rien n'est véritablement à jeter sur l'objet.



Ainsi, la plupart des titres de « Legacy » se révèlent accrocheurs, usant de mélodies et de refrains ravageurs, de basses bien claires, et de belles orchestrations, piano, violons. La production est, dans l'ensemble, très largement à la hauteur, même si le mixage reste à parfaire sur certaines pièces, avec une voix trop en retrait. Tiffany Alvord est incontestablement passée à un niveau supérieur. Son spectre vocal est juste, varié, le degré de professionnalisme franchit depuis My Heart Is est vraiment impressionnant, surtout pour une « Youtubers ». Une étiquette qui se décollera avec le temps.

Concluons. Encore rompue à la routine du « do it yourself », Tiffany Alvord livre pourtant un album léché, magnifiquement arrangé, qui s'avère être une excellente carte de visite pour une éventuelle signature en major. Plus soigné que « My Heart Is », plus hétérogène aussi, Legacy est l'une des grosses satisfactions en matière de pop indé cette année. Bravo !



Texte : Kevin (kevin@allglorious.com)
Visuels : Tiffany Alvord

Rejoignez Allglorious.com sur Facebook :

Aucun commentaire: