lundi 11 août 2014

LUCY HALE, PRETTY LITTLE SINGER

The100

Certes, Lucy Hale est Aria Montgomery dans la série à succès Pretty Little Liars, une petite cachottière victime de bien des tourments mais de la mode surtout. Elle est aussi la sœur de Robin Sparkles dans le sitcom How I Met Your Mother et bien d'autres personnages au cinéma et sur le petit écran. Mais Lucy Hale est également une jeune et jolie chanteuse country qui honore le registre d'un tout premier album intitulé Road Between. Prenons la route avec elle...

En équilibre entre morceaux rythmés, dansants, et ballades délicates, plus personnelles ( « Nervous Girl » ), l'opus est une réussite. S'il ne peut, soyons honnête, rivaliser avec les référents du genre et les plus radiophoniques - l'excellent Red de Taylor Swift par exemple, dont le spectre surgit souvent à l'écoute de cet opus - il est le fruit d'un travail profond, authentique, organique. La voix de Lucy Hale est jeune, chaleureuse, idéale pour le genre. Musicalement comme textuellement, la recette ne présente rien de très original ou atypique, « Road Between » applique, à la lettre, tous les poncifs de la musique country, un mouvement qui ne laisse que peu de place à l'improvisation.



A retenir, les singles titres « You Sound Good To Me » et « Lie A Little Better », pièces les plus radio-friendly de cette mouture, les plus rock aussi. Sur « Red Dress », en duo avec Joe Nichols, on apprécie l'harmonie des voix. Un morceau doux et dépaysant. A noter également une version live acoustique du sympathique « Kiss » qui nous montre que Lucy Hale est une chanteuse de scène en plus d'être une chanteuse studio. Sa voix est juste, bien placée, la formule fonctionne. L'ensemble est très ( trop ? ) homogène, banalisant certaines pièces au passage, le nombre impressionnant de titres présents - 18 dans l'édition chroniquée - y est très certainement pour quelque chose. Mais des tracks comme « Those 3 Words », « Goodbye Gone » s'écoutent très bien.



Exit l'univers glauque de Rosewood, ses rues sombres, ses secrets, sa population férocement hostile. Lucy Hale emprunte des routes plus chaleureuses et familières. Les non-initiés y trouveront une certaine redondance, à raison. Mais Road Between reste un album dépaysant et très facile d'accès qui devrait sans peine combler les fans de country-pop-rock, sans révolutionner le genre. L'Artiste y livre une nouvelle facette de son talent et de sa personnalité, qui la rapproche de son public et la rend encore plus humaine et sympathique à ses yeux. On espère l'apercevoir très vite dans l'hexagone, et sur scène bien sûr !



Texte : Kevin (kevin@allglorious.com)
Visuels : Lucy Hale

Rejoignez Allglorious.com sur Facebook :

Aucun commentaire: