samedi 21 juillet 2012

CHRONIQUE :
RISE OF THE NORTHSTAR
DEMONSTRATING MY SAIYA STYLE...

Nos Yankees hexagonaux de Rise Of The Northstar sont de retour avec son second EP intitulé Demonstrating my Saiya Style qui succède au très bon Tokyo Assault. Un retour attendu pour ce groupe qui, petit à petit, s’est vu affublé, à raison, du statut de pointure dans le paysage Hardcore français. Les réfractaires - slash - détracteurs du concept Manga - Furyo Style qui caractérise la formation repasseront, Rise Of The Northstar garde la même ligne de conduite avec cette nouvelle ode appuyée à l’animation japonaise et les codes qui lui sont inhérents...
Moi qui suis assez emballé par l’idée même du « concept », ou du « produit fini », je dois avouer être sous le charme d’une telle application dans la construction d’un univers si familier - génération Club Dorothée, eh oui ! - et en même temps si marginal sur la scène hardcore française et internationale. Et qui dit « concept », n’implique pas forcément de structure « figée » dans les compositions. Prenez « Against All » par exemple, un morceau atypique qui se distingue d’un « One for All » - par ailleurs tout aussi excellent - par son rendement plus instinctif, illustré, entre autre, par un rythme nettement plus punk et une lead guitare en mode « libéro » qui termine sur un solo.

L’ensemble du disque reste fidèle à l’esprit Rise Of The Northstar, harangueur et tout en gimmicks Hip Hop à l’image du clippé « Sound Of Wolves » et de l’éponyme « Demonstrating my Saiya Style ». Un morceau taillé pour le pit : « Show me Your Respect » et son break furieux de mi-morceau. En bonus le titre « Protect Ya Chest » qui est, à ce jour, l’un des titres phares du combo avec son riff d’intro aussi simple qu’accrocheur.

Le tout est introduit par l’un des super guerriers les plus charismatiques de l’univers Dragon Ball, un featuring somme toute logique tant le personnage symbolise bien l’esprit du groupe : discipliné mais doté d’un orgueil dangereux pour l’adversaire. Née de deux énergies antagonistes qui pourtant s’harmonisent, le hardcore de Rise Of The Northstar est aussi discipliné qu’insolent. Puissant.

Live Report: Rise Of The Northstar - Divan du monde
Le 23.06.2012 avec Emmure - As They Burn et Shoot The Girl First. Concert Only Talent Productions


Il va sans dire qu’il fallait bomber le torse pour faire bonne figure après l’excellent set des gars de As They Burn. Mission accomplie pour Rise Of The Northstar qui sait véritablement mettre en action son univers atypique, surtout en pleine mécanique d’aseptisation du Hardcore. « One For All », « Raoh Gaiden », « Protect Your Chest » et l’hommage « Phoenix » seront rejoints par les inédits « Sound Of Wolves » et « Show me Your Respect » que les aficionados découvriront le 23 Juillet lors de la sortie digitale de ce nouvel EP. Point largement négatif de l’instant : le pit un peu vide. La jeunesse arrogante française, très largement représentée dans le public ce soir là, a une nouvelle fois jugé adéquat d’aller supporter notre scène hexagonale en se grillant une bonne clope à l’extérieur de la salle. La France est bel et bien l’un des grands temples de l’impolitesse…
Emmure prendra, quelques minutes plus tard, la tête d’affiche avec un show malheureusement beaucoup trop désinvolte à mon goût surtout avec un métal si redondant qui exigeait peut-être un peu plus d’engagement pour le faire vivre correctement.

Chronique proposée par Kevin
Contact : kevin@allglorious.com

Aucun commentaire :