lundi 4 janvier 2010

KATY PERRY - MTV UNPLUGGED

Katy Perry n'est pas une grande chanteuse, tout juste une pétillante show girl. J'ai beaucoup de respect pour la démarche artistique de la jeune fille et pour son album One of those boys qui est un véritable concentré de Hits. Pour autant, je ne lui trouve vraiment pas de génie, musicalement du moins. Autant vous dire qu'à la sortie de ce MTV Unplugged, le scepticisme a vite laissé place au sarcasme. Mais voila nous sommes en 2010, la bonne résolution de l'année - oui les résolutions ne sont que des prétextes mais si le choc psychologique opère c'est tant mieux - c'est aussi de faire preuve d'encore plus d'ouverture d'esprit (ne vous étonnez pas donc de voir débarquer la chronique du dernier Sinik dans la foulée). Voici donc ce qu'il faut retenir - ou pas - de ce MTV Unplugged disponible depuis quelques semaines.

Les plus : Les morceaux de cet Unplugged bénéficient d'un véritable travail. Katy Perry ne se contente pas de les reproduire accoustiquement mais leur donne une nouvelle couleur comme pour le jazzy « I kissed A Girl ». La fraîcheur de l'ensemble à défaut de rendre l'opus indispensable lui donne un certain intérêt. Sur « Hackensack » - reprise de Fountains of Wayne - dans un registre plus pop rock, Katy Perry parvient à se sublimer pour nous offrir un titre très country rock - je pense à Shania Twain - très doux très mûr et plutôt addictif. On peut toujours douter de l'authenticité d'un tel enregistrement - probablement soutenu et polissé en studio c'est certain - mais le produit fini s'avère rafraîchissant. « Ur so gay » se révèle également très efficace.

Les moins : La voix un peu déséquilibrée de Katy Perry, qui a du mal à chanter juste. C'est un peu mieux que lorsque celle-ci doit danser ou bouger en même temps, mais cela confirme ses difficultés vocales. « Thinking Of You » que l'on attendait poignant, mais il n'en est rien. Absolument pas à l'aise sur cette ballade, l'ambiance tamisée et les nappes de violons ne changeront rien à l'interprétation de la bouillonnante mais trop juste Katy. « Lost », sans relief et aussi dispensable que peut l'être un titre de Taylor Swift. Les aigus de Katy Perry sont parfois insupportables. « Waking Up In Vegas » trop sommaire, inaudible parfois.

Il faut se rendre à l'évidence, ce MTV Unplugged est loin du massacre imaginé. Parmi les bon points de ce disque donc : son tracklisting réduit qui permet d'éviter l'indigestion - j'ai toujours pensé qu'il était plus simple de s'attirer les faveurs de nous autre chroniqueurs en choisissant de ne pas surcharger le disque - et de prendre le temps de savourer les sept morceaux de celui-ci. Sa fraîcheur et le travail sur l'ensemble des compos de la chanteuse lui donne une saveur nouvelle, moins cheezy - terme très américain qui n'a pas d'équivalent français mais je pense que vous saisissez l'idée - plus pop rock presque road music. Un ensemble digne d'intérêt donc, mais n'y cherchez rien d'extraordinaire hormis le très beau « Hackensack ». Un très bel objet pour les fans, tout juste intéressant pour les autres.

http://www.myspace.com/katyperry

3 commentaires :

Kevin a dit…

N'oubliez pas de résoudre le captcha pour valider vos commentaires !

Anonyme a dit…

Cool cet album

Anonyme a dit…

L'album est sympa, digne d'intérêt comme bien explicité dans cette (très bonne) chronique. Mais, même si Katy Perry ne laisse pas indifférent, on sent des petites retouches par ci par là, connaissant le niveau de chant de la belle... c'est bien dommage.