mardi 17 novembre 2009

Forever the sickest kids, Week end friday



Still the sickest kids ?

Forever the sickest kids, formation chevelue sortie tout droit d'un film pour ado, balance aujourd'hui son nouvel opus dans les bacs : The week end : Friday. Un titre haut en couleurs. On savait le groupe en état de grâce après le succès de son disque précédent, son impact médiatique et ses nombreuses couvertures de magazines. Dans l'ombre de Fall Out Boy et autre New Found Glory, un jeune loup venait de convaincre sans peine les amateurs de pop punk et de powerpop. Sept titres pour confirmer, c'était l'objectif de Forever the sickest kids avec la sortie de cet album. Alors, mission accomplie pour les teenagers de Dallas ?

Absolument pas ! Pour aller à l'essentiel, The Week End : Friday n'est pas vraiment l'album que l'on attendait. De Do Or Die à She Likes, les trois premiers titres de cet opus sont de véritables fantômes, inconsistants, insipides. Le pop punk dans son plus simple appareil. Sur Hawkbot, Forever the sickest kids nous délivre de l'ennui ambiant, parvenant à customiser un peu sa recette. Le résultat est satisfaisant, un titre électro pop à l'accent Hip Hop plus dans la lignée des 30h!3 ou Cobra Starship que de American Hifi. A noter, le phrasé rap très Kanye West pas forcément désagréable. Quand elle ne fait pas penser à celle de Patrick Strump de Fall Out Boy, la voix de frontman me fait penser à celle de Ronnie Radke - sur take it slow notamment -, dont on recommence à parler depuis l'émergence de son nouveau projet : Falling In Reverse. La Masterpiece de cet opus reste What do you want from me, un hymne bien maitrisé, fédérateur et dôté d'un refrain bien catchy. A signaler également, un Hip Hop Chick passablement addictif. Vous l'aurez compris, on reste très loin des hits de l'opus précédent.

Le pop punk en pleine effervescence, il fallait jouer des coudes pour espérer rivaliser avec les The Academy Is, You Me At Six et autre All Time Low. Si c'était effectivement chose faite avec l'opus précédent, ce nouveau disque des Forever The Sickest Kids n'est, lui, définitivement pas à la hauteur. Trop convenu, sans surprises, seul deux ou trois morceaux tirent timidement leur épingle du jeu : What do you want from me en parfait single et Hawkbot, qui montre un peu plus de fantaisie. Hip Hop Chick est écoutable pourvu qu'on soit à la recherche d'un peu de légereté. Tout cela manque de sucre, d'audace, de punch. Pourvu que cette petite averse ne douche pas complétement le retour du sextet...

www.myspace.com/foreverthesickestkids

2 commentaires :

ToIne a dit…

Horrible disque de Pop Punk

Kevin a dit…

N'oubliez pas de résoudre le captcha pour valider vos commentaires !